Le « projet BB ».

Maintenant, pas maintenant ?

Chez nous, c’est le papa qui a voulu en premier avoir bébé ! C’est souvent le contraire.. J’entends souvent les mamans dire qu’elles ont du « convaincre » le papa pour lancer leur projet bébé.

Pour nous c’est encore différent, car j’étais d’accord, j’en avais envie aussi.. mais j’étais complètement bloquée à cause de mon âge, j’avais 20 ans.. et j’avais peur du jugement des autres. Peur de ce qu’allait dire et penser ma famille, mes proches..


La décision :

Un beau matin, je me suis réveillée, et j’ai ouvert les yeux (dans tout les sens du terme lol) et je me suis dis STOP, c’est MA VIE, mes décisions, mon bonheur.. Et si ça en gêne certains tant pis ! Au final, tout le monde la extrêmement bien pris, ce fut que du bonheur à partager !!! Zéro réflexion, zéro jugement.. rien !

Que du POSITIF pour nous, pour les autres.

Laisser la nature faire les choses..

comme je dis toujours, les choses sont toujours bien faites. Alors nous avons décidé de laisser faire la nature. J’ai arrêté ma contraception et nous n’avons même pas calculé le jour de l’ovulation ou je sais pas trop quoi ..

3 ou 4 mois après l’arrêt de ma pilule, avant même un retard de régle, Romain était bizarre, il n’arrêtait pas de me dire « t’es pas indisposée là normalement » « elles sont pas en retard tes ragnagna » alors que pas du tout .. il voulait absolument qu’on achete un test.. alors pour lui faire palsir j’ai accepté alors que mes règles devaient arriver 1 semaine après.. Et là, incroyable, LE TEST FUT POSITIF !! Ça me paraissait tellement impossible qu’on en a racheté 2 lol pour être sûrs.. et je vous laisse deviner, les 2 positifs aussi !


On est enceinte !!! :

À ce moment-là, je crois qu’on ne réalise pas vraiment. Les sentiments sont flous, entre doutes, stresse, excitation, joie, peur.. j’ai mis quelques jours à accepter le fait de me dire, « oui je suis peut-être enceinte » et pourtant je l’ai souhaité et nous faisions tout pour que cela arrive.

Je crois que j’ai vraiment réalisé quand nous avons reçu les résultats de la première prise de sang que je suis allée faire de moi même sans ordonnance pour confirmer cette grossesse.

Je me souviendrai toujours de ce moment nous étions dans la voiture avec Romain, je venais de récupérer les résultats dans l’enveloppe, il n’a pas démarré tout de suite nous sommes restés garer le temps d’ouvrir et de prendre connaissance du verdict.. quand je lui ai annoncé que c’était positif, j’ai ressenti dans son regard tellement de joie, d’amour et d’émotions.. Ce fut un moment juste magique !

Aller sans retour à 8.000km

Nos « parcours » de vie respectifs :

Comme vous le savez, nous habitons tout les 3 sur l’île de la Guadeloupe. Pour ma part je suis arrivée il y a maintenant 4 ans, pas vraiment par choix mais surtout pour suivre mes parents qui eux c’était déjà installés dans l’archipel depuis quelques mois. J’ai fait mes années collège sur l’île de la Réunion et le reste de ma scolarité en métropole. Romain lui est né ici et à vécu ici presque toute sa vie, à part 3 ans vers Toulon quand il était petit dont il a peu de souvenirs..


Notre vie en Guadeloupe :

Nous vivons ensemble depuis 2 ans, nous avons vécu un an à petit-bourg, déménagé en Octobre 2017 a Saint-François. Moi, perdu, j’enchaîne les formations et jobs sans avoir trouvé ma voie.. Romain lui est commercial et gagne encore plutôt bien sa vie !

Heureux en couple, relation que je qualifierais comme « évidente », stables financièrement, une grande maison qu’on aime.. Nous avons décidé ensemble d’avoir Andrea, notre petit lardon d’amour !


La décision :

Ça fait maintenant deux ans que je parle régulièrement à Romain de Toulouse de la vie « citadine », clairement habiter dans une grande ville a toujours été mon rêve !! Mais comme Romain A toujours eu des postes intéressants ici, l’éventualité de ce déménagement ne s’est jamais posée..

Je dis toujours que les choses n’arrivent pas par hasard, il y a deux mois le job de Romain a commencé à moins bien fonctionner. Et un jour en rentrant du bureau, sur la route, il m’appelle et m’annonce qu’il serait d’accord pour partir vivre en métropole plus précisément à Toulouse. C’était le bon moment pour tout recommencer à zéro, au lieu de trouver cet un nouveau job en Guadeloupe, il a préféré en retrouver un en métropole.

Je crois qu’à ce moment-là je ne réalisais pas ce qu’il venait de me dire. Et là ça a été le bordel dans ma tête (excusez moi du terme).


JDIFJZORB :

10000 questions en tête : Andrea qu’il y a à peine un mois, nos parents qui habite en Guadeloupe, toutes nos affaires que l’on a depuis à peine deux ans, le budget global pour déménagement un aménagement, comment passer de 30° à une dizaine de degrés en plein novembre en métropole.

La première chose que j’ai faite en raccrochant a été d’appeler mon frère qui habite à Toulouse pour lui raconter ce que Romain venez de m’annoncer. Lui non plus n’a pas réalisé sur le moment et je pense n’y a pas cru. Lol

Retour sur terre :

Après quelques jours de réflexion, après avoir posé tout ça sur papier, l’organisation, le budget, le pour et le contre.. le plus dur est le plus délicat de de tout ce projet : l’annoncer à mes parents. Je savais que pour eux ce serait un déchirement, ayant déjà un petit-fils qui habite en métropole, voir partir le deuxième serait très difficile pour eux… pour être sincère rien que le fait de m’imaginer leur annoncer m’a fait faire quelques insomnies ! Ça me rend vraiment triste de partir loin d’eux.

Mais comme dit ma maman, nous faisons nos choix, nous vivons notre vie comme on en a envie et pas en fonction des autres. Nous nous créons nos propres expériences.


L’organisation :

On a beaucoup de chance tous les deux d’avoir des parents aussi compréhensifs et dévoués ! ils nous aident énormément, ainsi que mon frère et sa femme.

Nous avons décidé de vendre toutes nos affaires ici et de tout racheter là bas.

  1. Nous avons posé notre préavis de départ de la maison actuelle le 17 Septembre (préavis d’1 mois car raison professionnelle) sans même avoir commencé quoi que ce soit.. Alors là BOUGEONS NOUS LE CUL !!! Lol nous avons à ce moment commencé à poster les annonces de vente de nos affaires.
  1. La première chose, la chose la plus importante avant le départ : Romain décroche un CDI. Dans la semaine il a envoyé son CV et lettre de motivation à plus d’une vingtaine de boîte. Vu son CV assez intéressant par son expérience, il a eu rapidement des retours. Il garde plusieurs offres sous le coude au cas où, mais le poste qu’il désirait, après un aller retour en métropole pour un entretient lui a été donné !!! ALLÉLUIA !!! Encore une fois, quand je vous dis que les choses sont bien faites !
  1. SURPRISE !!! Je sais pas si vous étiez au courant, moi non. Il faut un passeport pour voyager avec un bébé de un mois. Je pensais qu’avec l’acte de naissance nous pouvions Voyager en France. Nous qui pensions partir à la fin De notre préavis, nous voilà obligé d’attendre au moins deux mois avant de recevoir le passeport d’Andrea.. il fallait absolument trouver une solution pour accélérer les choses, car même si nous aurions été hébergé chez nos parents avec plaisir, ce n’était pas le projet de base. En retournant pleurer à la police, auprès de la dame qui nous avait fait la demande de passeport, en expliquant notre situation, cette gentille dame nous a fait part d’une solution « secrète » : aller à la police aux frontières à l’aéroport, je leur ai expliqué notre situation en oubliant évidemment de préciser le fait que de la famille pourrait nous héberger ici, en insistant sur le fait que notre préavis se termine le 17, et demander de pouvoir voyager avec notre bébé de moi grâce au récit pisser de la demande du passeport et de l’acte de naissance. Ils ont accepté, pour la troisième fois Rien arrive par hasard ! La vie est juste trop bien faite !
  2. le lendemain nous avons pris les billets aller pour nous 3 pour le 22 octobre au soir, en comprenant biensur les billets de nos deux gros chiens.
  1. Nous continuons à vendre nos affaires, j’ai organisé un vide maison Samedi 6 octobre qui a plutôt bien fonctionné !

& vous alors ?

Dites-moi en commentaire quelles ont été vos expériences de déménagement ou emménagement, que ce soit dans la ville à côté ou à l’autre bout du monde.

N’hésitez pas si vous avez des conseils, une expérience, des questions ou n’importe quoi à partager avec nous !

Je vous tiens évidemment informé de l’avancée du projet !

A très vite,

Les premiers jours d’allaitement.


Commençons par le commencement :

J’avais pour projet d’accoucher physiologiquement. J’ai dû malheureusement être transférée à la maternité pour recevoir des actes médicaux pendant le travail car mon col était coincé à 6 cm au bout de 18h de souffrance puis la poche des eaux ne voulait pas de rompre. La sage femme qui a pris le relais à la maternité a été très compréhensive, elle a su d’où je venait, elle avait donc bien compris mon projet, elle m’a poser bébé contre moi en peau à peau directement après sa sortie sans même couper le cordon tout de suite. Du coup, j’ai pu mettre Andréa au seins des ses premières minutes de vie.

On a du passer les trois premiers jours de sa vie à la maternité et pas rentrer 6h après comme c’était prévu après mon accouchement physiologique à la maison de naissance. Comme Andrea est né à la maternité nous devions nous plier aux règles de celle ci..


Mon expérience des 3 premiers jours d’allaitement à la maternité :

Les premières tétées ne reste pas de très bons souvenirs pour moi, pour plusieurs raisons, je vous explique pourquoi :

1/ La première raison est un stress permanent que nous a infligé une des auxiliaires de puériculture car Andrea avait perdu du poids normalement mais qu’il ne reprenait pas les grammes aussi rapidement qu’il ne le devait.. apparemment ! Il est quand même né à 3,800kg.. je continue de penser que pendant ces premiers jours et une nuits il était juste épuisé et avait grand besoin de se reposer.. Elle n’a pas arrêté de nous répéter que si il prenait pas plus de X grammes on ne sortirait pas de la maternité, et que c’était mauvais pour lui. Elle nous la fait peser avant et après les téter plusieurs fois..

Elle m’a juste gâché mes premières tétées avec mon petit cœur, ça aurait été aujourd’hui je l’aurais envoyé balader.