Notre 1er mois d’allaitement.

6 commentaires

La première semaine :

Pour ma part, j’ai eu une chance inouïe de pouvoir mettre Andrea au seins dès ses premières heures de vie car à sa sortie on me l’ a directement posé dessus sans le prendre, le laver, l’habiller et toutes ces choses si violantes pour le nouveau-né.. (Sachez que vous pouvez faire la demande auprès de votre sage femme ou médecin le jour de l’accouchement ! C’est si important pour bébé de sentir l’odeur, les battements de cœur, la voix de sa mère dans ce moment qui est la naissance, la découverte de ce nouveau monde encore inconnu).

Des que la sage femme me l’a posé en peau à peau il s’est arrêté de pleuré, nous sommes resté une heure dans la même position, il avait sa tête un peu plus haute que mon seins, nous nous regardions.. Après la première heure passée, je l’ai descendu au niveau du seins voir si monsieur souhaitait téter.. Il s’est mis à jouer un petit peu avec sa bouche sa langue, et a réussi à téter quelques secondes. Nous l’avons ensuite habillé (sans le laver!! Car le liquide qu’il a sur lui en sortant est très important pour l’hydratation et pour s’adapter à son nouveau milieu de vie..) & sommes partis dans notre chambre.

Ses premiers jours de vie, bébé a beaucoup dormi et très peu tété! Il s’endormait très rapidement, alors pour stimuler les montées de lait et stimuler son besoin de boire & manger, on a passé l’après-midi de son premier jour de vie en peau à peau sous une couverture ! Ce fut un moment très fort et très agréable, le peau à peau c’est juste magique ! Le deuxième jour j’ai eu une montée de lait, il a alors beaucoup mieux tété, des tétés de 20 minutes sans trop d’arrêts, mais aussi peu souvent car il dormait toujours beaucoup.

3 jours après, Le retour à la Maison ! Il s’est mis à beaucoup plus téter, même « très beaucoup », la sensation que me procurait ces tétées n’était pas très agréable & je dirais même plutôt douloureuse.. Je m’assurait qu’Andrea prenait bien toute l’auréole dans la bouche et pas seulement le tétons car c’est ce qui fait mal et donne des crevasses !!

Andrea est né à 3,800g, et à perdu 250g après ses 2 premiers jours. Il a ensuite commencé à reprendre du poids. En une semaine il a pris 460g. A 8 jours il pesait plus de 4 kg !

Deuxième semaine :

La sensation de douleur était toujours la, un peu moins forte. A ce moment là c’est vrai que c’est un peu décourageant surtout que bébé tétait très souvent ! Y a ensuite la frustration de ne pas trop savoir si il mange vraiment, si il a assez de lait, si il mange assez.. Alors même si je suis contre les laits en poudres industriels, j’avoue que ça m’a effleuré l’esprit un moment.. mais pour lui, comme je sais que le lait maternel est ce qui a de meilleur pour sa santé et son développement.. Alors j’ai serré les dents en me disant que ce n’était qu’un petit mauvais moment à passer et que dans pas longtemps cela deviendrait agréable !!

Troisième & quatrième semaine

Andrea passe son temps au seins !!!

Je n’arrive pas encore à reconnaître les tétées de « faim » & les tétées de « confort », et en plus il ne s’endort qu’au seins.

Je vous épargne l’avis des gens extérieurs, qui ont toujours un conseil, un avis, une anecdote à partager. J’ai eu droit à beaucoup de « attention si tu le fais dormir à ton seins, il va s’habituer et ensuite il ne pourra dormir que comme ça » je vous le dis desuite, c’est faux !

Puis à 1 mois comment donner des « habitudes » à un bébé.. un bébé d’1 mois ne fait pas de « caprices » ne fait des choses pour nous « manipuler », un bébé d’1 mois à juste des besoins.

La sensation de douleur n’est présente que les premières secondes puis s’estompe. A ce moment là je me sens fière de ne pas avoir craqué et abandonné pour du lait industriel !

Conclusion :

Pour conclure, je dirais que ce premier mois d’allaitement n’a pas été tout rose, que ce n’est pas si facile que ça d’allaiter son bébé, mais au final quand on la fait c’est que du bonheurs et beaucoup de fierté.

Je trouve que le lien que l’allaitement crée entre bébé et maman n’a pas de prix, c’est juste magique.. mais papa dans tout ça ?

Et vous ? Votre premier mois d’allaitement, comment l’avez vous vécu ?

6 comments on “Notre 1er mois d’allaitement.”

  1. Moi,j’ai allaité mes deux fils ,un neuf mois et l’autre six……jamais malades jamais d’infection,encore aujourd’hui ils ont 36 et37 ans en belle santé,ils m’ont donné de magnifiques petits allaités eux aussi mais juste le nécessaire………..continue ma belle ,après il est vrai quelques désagréments tu verras que du bonheur et en plus tous les kilos pris pendant là grossesse disparaissent comme par enchantement.❤️

    Aimé par 1 personne

  2. Coucou ma belle ! je viens de voir que tu me suis sur le blog, j’en fais de même ici :p Notre histoire d’allaitement est très similaire ! Même si mon Léon est un plus gros bébé que le tien, notre ressenti est quasi le même , on peut être fières de nous de nourrir nos poussins! Je me reconnais dans tes écrits de chaque semaine, ça m’a fait sourire! gros bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Pour moi aussi les premières semaines ont été très dures avec des crevasses de folie ! Heureusement comme toi j’ai tenu bon et j’en suis maintenant à 15 mois d’allaitement. Je suis vraiment heureuse et fière d’avoir tenu bon dans ces durs instants car maintenant ce n’est que du bonheur !

    J'aime

    1. Tu peux être fière de toi bravo ! T’être accrocher et avoir continuer avec ces douleurs.. tu dois vraiment être heureuse aujourd’hui !! J’aimerais tellement allaiter si longtemps, comment ça se passe chez toi ? 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Vraiment super ! Nous n’avons plus qu’une tétée le matin et une le soir. Et de temps en temps avant les siestes. Mais l’allaitement est différent a cet âge là ! Beaucoup plus sportif et rigolo mais moins nourrissant. En tout cas pour moi. Et ma petite satisfaction personnelle c’est que son premier (et toujours seul) mot à part papa et maman c’est tétée !😍 Je te souhaite vraiment de continuer longtemps, tu y trouvera beaucoup de bonheur, c’est sûr ! Mais c’est bien parti dans ton cas ! Et bravo pour tes dons de lait ! Je n’ai jamais pu l’envisager moi…

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s